Prise en charge psychologique des auteurs sous soins pénalement ordonnés (injonction, obligation)


Organisation

Durée :

2 à 3 jours (à raison de 7 heures par jour) de préférence consécutifs

Lieu :

Intra dans les locaux de l’établissement demandeur ou inter dans les locaux d’Axe Pro Formation, InnoPôle Provence, Route de Pelissanne 13300 Salon de Provence

Tarif

En session inter dans nos locaux: 250€/jour et par participant.
En session intra: nous consulter

Public concerné

Tous professionnels du secteur social et médico-social impliqués dans la prise en charge des auteurs sous soins pénalement ordonnés : psychologues, médecins, infirmiers,…

Pré-requis

Aucun

Profil intervenant

Psychologue clinicienne formée en psycho-criminologie et victimologie spécialisée dans la prise en charge d'auteurs et de victimes de violences

Présentation

L’articulation entre la peine et le soin est relativement récente, et implique de considérer qu’il est possible de punir et de soigner dans un même temps.

Cependant, alors que le consentement aux soins de la part du condamné est habituellement obtenu, l’adhésion ne l’est que très rarement. Le professionnel qui s’inscrit dans le soin se heurte régulièrement à un refus plus ou moins direct de la part de l’auteur de nouer une relation de confiance et de se livrer ouvertement sur les faits commis, les ressentis, les conséquences sur la/les victime(s),…

Comment s’y prendre alors pour faire émerger une demande ? Sur quoi axer le travail de prise en charge ? Qu’attend la justice du professionnel ? Existe-t-il des limites à la prise en charge ?...

Cette formation, au-delà de définir et de donner le cadre juridique des soins pénalement ordonnés, permet au professionnel s’inscrivant du côté du soin d’acquérir des outils théoriques et pratiques quant à l’accueil, l’accompagnement et la prise en charge psychologique des auteurs sous mains de justice.

Objectifs

  • Définir les soins pénalement ordonnés
  • Comprendre le cadre juridique de ces soins, les procédures pénales et les dispositifs médico judiciaires
  • Acquérir des connaissances théoriques sur les mécanismes sous-jacents au passage à l’acte
  • Considérer l’approche psycho- criminologique dans la prise en charge des auteurs
  • Connaitre les problématiques à aborder lors des entretiens
  • Savoir trouver sa place dans la relation

Contenu du programme

- Ouverture de la session
- Présentation de l'intervenant, des participants et du thème de formation

Module 1 : Du côté des soins pénalement ordonnés

  • L’articulation santé/ justice
    • Depuis quand et à destination de qui ?
    • Les attentes et les enjeux
    • Le rôle du professionnel s’inscrivant dans le soin
  • Les soins pénalement ordonnés
    • L’obligation de soins, l’injonction thérapeutique et l’injonction de soins : de quoi parle-t-on ?
    • Le cadre juridique
    • La nature et la durée des obligations
    • Les acteurs concernés
    • Les règles communes aux trois dispositif

Module 2 : Du côté de l’auteur

  • L’approche psycho- criminologique
    • Entre la psychologie, la criminologie…
    • … Le droit, la sociologie et le social
    • L’analyse pré criminelle, criminelle et post criminelle
    • Les 2 grandes notions en psycho- criminologie 
  • Les mécanismes à l’œuvre dans le passage à l’acte de l’auteur
    • La notion de vulnérabilité psychique
    • Les notions de dangerosité psychiatrique et criminologique
    • Le conflit intra psychique
    • Les mécanismes de défense
    • La fonction psychique de la victime pour l’auteur

Module 3 : Du côté de la prise en charge sous contrainte de l’auteur

  • Les prérequis nécessaires à la prise en charge sous contrainte
    • Le consentement
    • L’émergence de la demande
    • La définition d’un cadre
  • Les qualités requises pour une prise en charge adaptée
    • L’écoute et la neutralité bienveillante
    • Le non jugement
    • La gestion des éprouvés contre transférentiels
    • L’intervention active et la reformulation
    • La question de l’empathie…
    • L’utilisation d’outils de médiation (tests, questionnaires, génogramme,…)
  • Les principaux axes de travail à privilégier
    • La reconnaissance des faits et des conséquences des faits sur la/ les victime(s)
    • Le sentiment de responsabilité et le sentiment de culpabilité
    • Le positionnement face à la loi
    • La souffrance de l’auteur, souvent masquée par une carapace défensive
  • Les limites de la prise en charge sous contrainte
  • Mises en application
    • Jeux de rôles
    • Etudes de cas

- Bilan de fin de session/Questions/Réponses/Evaluation  de la formation/Tour de table et expression libre/Expression orale des objectifs de chacun à l'issue de la formation