Permettre aux professionnels non soignants de gérer la violence des personnes atteintes de pathologies mentales


Organisation

Durée :

2 jours (14 heures) de préférence consécutifs

Lieu :

Intra dans les locaux de l’établissement demandeur ou inter dans les locaux d’Axe Pro Formation, InnoPôle Provence, Route de Pelissanne 13300 Salon de Provence

Tarif

En session inter dans nos locaux: 250€/jour et par participant.
En session intra: nous consulter

Public concerné

Tous professionnels non soignants confrontés à la violence liée à la pathologie mentale :
- Les professionnels du secteur social et médico-social : éducateur spécialisé, moniteur éducateur, assistant social, auxiliaire de vie sociale, aide médico-psychologique, agent des services hospitaliers,…
- Les professionnels des services publics : adjoint administratif, secrétaire médicale, agent de mairie, agent d’accueil social, gendarme, agents de police, pompiers, sapeurs-pompiers,

Pré-requis

Aucun

Profil intervenant

Psychologue clinicienne formée en psycho-criminologie et victimologie spécialisée dans la prise en charge d'auteurs et de violences

Présentation

Les manifestations de violence de la part de personnes atteintes de pathologies mentales questionnent et usent les professionnels qui y sont confrontés quotidiennement, qu’elles aient lieu dans la rue, dans leur propre domicile, dans l’enceinte d’un hôpital ou d’une institution,…

Bien que la plupart des personnes atteintes de troubles psychiatriques ne soient pas violentes, il convient néanmoins d’acquérir des outils qui permettront de prévenir et gérer leurs éventuels passages à l’acte, auto ou hétéro agressifs.

Dans une société où la maladie mentale demeure intrigante et source de peur, les questions de la violence et de la dangerosité méritent d’être abordées, repensées et traitées.

Objectifs

  • Réfléchir à la limite entre le normal et le pathologique
  • Distinguer la structure névrotique de la structure psychotique
  • Différencier chacune des pathologies propre à la névrose et chacune des pathologies propre à la psychose
  • Définir la violence et ses différentes formes, eu égard à chaque pathologie mentale
  • Percevoir le rôle de la violence chez la personne atteinte d’une pathologie mentale
  • Développer des compétences relationnelles et comportementales pour prévenir et gérer la violence des personnes atteintes de pathologies mentales

Contenu du programme

- Ouverture de la session
- Présentation de l'intervenant, des participants et du thème de la formation

Module 1 : Les principales pathologies mentales

  • Le normal et le pathologique : séparation ou continuum ?
  • La structure névrotique
    • L’origine des névroses
    • Eléments de définition
    • Eléments psychopathologiques : rapport à la réalité, mécanismes de défense,…
  • Les principales formes de névrose
    • L’angoisse et l’anxiété
    • Les névroses obsessionnelles : les TOC et la phobie
    • Les troubles dépressifs et la dépression clinique
    • Les conduites addictives
    • L’hystérie
  • La structure psychotique
    • L’origine des psychoses
    • Eléments de définition
    • Eléments psychopathologiques : rapport à la réalité, mécanismes de défense, organisation du délire,…
  • Les principales formes de psychose
    • La bouffée délirante aigue
    • La schizophrénie
    • La psychose maniaco- dépressive
    • La paranoïa

Module 2 : La prévention et la gestion de la violence liée aux pathologies mentales

  • Qu’est-ce que la violence ?
    • Les définitions du comportement violent
    • Les différentes formes de violences
    • Les principaux facteurs déclenchants 
    • Le poids de la maladie mentale dans le passage à l’acte violent
    • Le rôle de la violence chez la personne atteinte d’une pathologie mentale
    • Le comportement hétéro agressif et le comportement auto agressif
  • Quelques outils de la communication interpersonnelle pour prévenir les manifestations de violence
    • Les éléments verbaux, non verbaux et para verbaux
    • L’écoute active et l’empathie
    • La reformulation simple et la reformulation authentique
  • Quelques outils généraux pour la prévention et la gestion de la violence
    • Le message « JE »
    • La synchronisation verbale et non verbale
    • La recherche et la validation de la raison
    • L’introduction d’un tiers et le tamis
    • Le désamorçage
  • Les outils de la gestion de la violence liée aux pathologies mentales
    • Les outils généraux, toutes pathologies confondues
    • Les outils spécifiques à la personne névrosée
    • Les outils spécifiques au délire de la personne psychotique
    • Le cas particulier de la personne paranoïaque
    • Le cas particulier de la personne schizophrène
  • Mises en application et études de cas